lundi 2 mai 2022

UN LONG VOYAGE de Claire Duvivier

 



Aux forges de Vulcain
314 pages
19 euros






L'avis express de Dup sur Un long voyage de Claire Duvivier

Un roman hypnotisant, captivant et pour le moins surprenant !
À lire absolument.


L'AVIS DE DUP



Depuis la sortie de ce roman j'ai eu envie de le lire, envoutée par la magie de sa couverture qui dégage une sérénité et un appel au voyage. Envie qui n'a pas arrêté de croitre au fur et à mesure des avis positifs florissant sur la toile. Mais voilà, je n'ai jamais trouvé, non, pris le temps. Un petit creux dans ma PAL en ce mois d'avril et c'est chose faite. 

Si j'avais su d'ailleurs qu'il me faudrait si peu de temps... j'ai été hypnotisé dès les premières pages par le récit de Liesse, et je n'ai quasiment plus pu poser ce livre. Un récit qu'il adresse à une personne qu'il apprécie beaucoup visiblement : "Gémétous, ma Hiératique", une personne que l'on ne rencontrera qu'à la fin de son récit. On comprend également qu'il est fort vieux lorsqu'il entame ainsi le récit de sa vie.

Liesse est un enfant des îles de l'Archipel, rejeté par sa famille à la mort de son père pêcheur, car une bouche de trop à nourrir. Il est déposé sans plus de façon au comptoir commercial de l'Empire et c'est en ces murs qu'il va grandir. C'est au contact de ces gens expatriés quelques années loin de l'Empire qu'il va s'instruire et surtout faire la connaissance de Malvine Zélina de Félarasie envoyée en tant qu'ambassadrice. C'est d'elle que Gémétous veut entendre parler. 

C'est aux côtés de cette jeune femme brillante qu'il va entamer son long voyage. D'abord comme secrétaire, puis comme bras droit lorsque celle-ci sera nommée gouverneur du protectorat de Solmeri. On va donc découvrir les actions de cette femme hors du commun, humble alors que descendante d'une branche impériale, avec en toile de fond les dernières années d'un Empire qui se délite. 

Un long voyage, un long récit à la première personne du singulier, intimiste et presque feutré. Un témoignage en quelque sorte. Au moment où je me faisais la réflexion que cette fantasy serait dépourvue de la moindre magie, le récit bascule dans une direction tellement surprenante que j'ai presque cru lire de la SF 😮 ! Mais c'est subtil et cela dure peu, même si c'est intense et fait sacrément cogiter, et après nous découvrons les conséquences vertigineuses de cette bascule. Que dire si ce n'est que c'est génial !

C'est la première fois je crois que j'ai un coup de coeur pour un roman alors que je ne peux pas dire que j'ai adoré les personnages. Alors même que la forme du récit s'y prêtait, Liesse garde volontairement du recul afin de mettre en avant Malvine, mais celle ci reste froide et partage peu ses émotions. Il y a pas mal de passages où l'émotion pointe fort et pourtant ils sont si vite balayés que la mayonnaise ne prend pas ! Mais voilà, j'ai été happée par ce récit, happée par ce mystère et ses conséquences, happée par la volonté de découvrir qui était cette fameuse Gémétous à qui s'adresse ce récit de vie.

Dire que ce Long voyage est un premier roman ! J'ai été conquise par la plume de Claire Duvivier, par la maîtrise et la complexité de son intrigue alors même qu'elle semble nous proposer juste un récit de vie. J'arrive après la cavalerie, mais s'il reste quelques personnes encore hésitantes quant à cette lecture je ne peux que vous conseiller de plonger !


1 commentaire:

Ramettes a dit…

Gros coup de cœur pour ce roman. Le "truc" nous fait partir vraiment dans quelque chose d'inattendu.
Coup de cœur aussi pour la double trilogie qu'elle écrit avec Guillaume Chamanadjian.