samedi 19 janvier 2013

Les sorties policiers chez J'ai Lu au premier trimestre 2013





Janvier 2013


Anthony E.Zuiker, Level 26, tome 3 : Dark Revelations

Le jour, Steve Dark élève seul sa fille de cinq ans. La nuit, il fait ce pour quoi il est né : attraper les monstres. Le tueur, surnommé Labyrinthe, veut changer le monde : abattre les compagnies pétrolières, en finir avec les juges corrompus, les requins de la finance, les journalistes hypocrites... Mais il veut aussi qu’on parle de lui. Tous les moyens sont bons pour véhiculer son message, surtout les plus violents : à l’occasion de chaque attentat, il envoie une devinette et une montre décomptant les minutes avant l’action, et poste les vidéos de ses victimes sur Internet. Très vite, il est félicité et admiré. Steve Dark saura-t-il arrêter la contagion ?


Henri Porter, Lumière de fin

L’attentat visait-il seulement le siège d’un parti politique colombien ? La caméra de surveillance a filmé la terrasse voisine en train d’exploser et les derniers instants des victimes. Parmi elles, David Eyam, le plus brillant serviteur du gouvernement britannique. Kate Lockhart, son amie et ancienne du SIS, pleure sa mort et enquête, alors que des personnes haut placées aimeraient oublier certaines questions qu’il laisse derrière lui. Car c’est bien de complot qu’il s’agit.

Février 2013


Linwood Barclay, Crains le pire

Vendeur automobile divorcé depuis cinq ans et père de Sydney, une ado de 17 ans, Tim Blake mène une existence plutôt casanière. Un soir d’été, Syd ne rentre pas. Quand Tim appelle le motel où elle travaille comme réceptionniste, mauvaise surprise : personne ne la connaît. L’adolescente a-t-elle fugué ? Les semaines passent dans une terrible attente mais Tim ne peut envisager la mort de sa fille. Il se lance à sa recherche et comprendra bien vite que sa vie est basée sur des mensonges


Malla Nunn, Le sang et la poussière

Durban, 1953. L’inspecteur Cooper est suspecté du meurtre sauvage d’un garçon. Obligé de se cacher de la police et de mener sa propre enquête alors que deux assassinats semblables sont commis, il plonge dans la pègre de Durban, où se côtoient gangsters, prostituées et maquereaux, pour comprendre le véritable enjeu politique de l’affaire. Sous la pression des nouvelles lois ségrégationnistes, l’inspecteur se bat pour rendre justice. 


Jeff Abbott, Adrenaline

Sam Capra, un jeune américain basé à Londres, mène la vie dont il a toujours rêvé. Brillant agent de la CIA, sa femme, Lucy, attend leur premier enfant. Mais un jour, elle l’appelle à son travail et lui demande de quitter le bâtiment immédiatement. Il le fait.. Quelques secondes avant que tout explose ! Lucy disparaît et le couple est bientôt accusé par la CIA. Torturé, Sam parvient à s’échapper et se lance à la recherche de sa famille et du responsable complot.

Mars 2013


Val McDermid, Fièvre

Le psychologue profileur Tony Hill a cette fois-ci affaire à un adversaire des plus retors. Un tueur insensible à la jeunesse et l’innocence, motivé par les désirs les plus pervers. Lorsqu’on retrouve le cadavre mutilé d’une adolescente, Tony et l’inspecteur en chef Carol Jordan réalisent que c’est le début d’une cruelle campagne qui prend pour cible des jeunes gens, sans lien apparent. Leur assassin, tel un véritable caméléon, les rencontre sur internet, feint de partager leurs centres d’intérêts ou leurs croyances, pour finir par les conduire à une mort certaine.

Jérémie Guez, Balancé dans les cordes

Tony est un jeune boxeur. Garçon sans histoires, il consacre sa vie au sport, prépare son premier combat pro et se tient à l'écart des trafics qui rythment la vie de sa cité, près d’Aubervilliers. Mais il doit composer avec une mère à problèmes, qui se laisse entretenir par des voyous. Tout dérape lorsque l'un d'entre eux la bat et l'envoie à l'hôpital. Tony décide de faire appel à Miguel, le caïd de la ville, pour étancher sa soif de vengeance. Mais dans ce milieu, rien n'est jamais gratuit. La faveur demandée à un prix, celui du sang. Tony, qui doit payer sa dette, entame alors une longue descente aux enfers.


Maite Carranza, Paroles empoisonnées

« Je sais que je suis morte. Je le sais parce qu’un avis de décès est paru dans les journaux. J’ai peur. Si peur. Mais je suis morte depuis quatre ans. » 

Mais qu’est-il arrivé à Barbara Molina? À quinze ans, la jeune fille disparaît du domicile familial. Ce qui avait tout l’air d’une fugue pour la police tourne au drame lorsqu’elle passe un coup de fil désespéré à sa mère. C’est la dernière fois que ses parents entendront parler d’elle. Pas de corps, pas d’indices, pas de suspect : quatre ans après, le mystère reste entier. Mais Barbara est vivante, et avec elle son terrible secret…

Avril 2013


Henri Loevenbruck, L’Apothicaire

« Il vécut à Paris en l’an 1313 et s’appelait Andreas Saint-Loup, mais d’aucuns appelaient l’Apothicaire, car il était le plus illustre et le plus mystérieux des préparateurs de potions, onguents, drogues et remèdes.» 

Un matin de janvier, cet homme découvre dans sa boutique une pièce qu’il avait oubliée... Il comprend alors que jadis vivait ici une personne qui a soudainement disparu de toutes les mémoires. L’Apothicaire, poursuivi par d’obscurs ennemis, accusé d’hérésie par le roi Philippe le Bel et l’Inquisiteur de France, décide de partir à la recherche de son propre passé, de Paris à Compostelle, jusqu’au mont Sinaï.



Fred Vargas, Nouveaux visuels des poches de l’auteur



Michael Marshall, Machination


Bill Moore est un homme qui a tout : un emploi lucratif d’agent immobilier, un mariage heureux et une maison magnifique. Son but : devenir richissime en cinq ans. La sixième année a débuté, pourtant le monde n’est toujours pas à ses pieds… Il décide donc de s’atteler à la tâche et se rapproche des notables locaux, ces hommes qui dirigent la région en coulisse. Jusqu’au jour où il trouve une carte posée sur son bureau. Un seul mot y est imprimé : « MODIFIÉ ». À partir de cet instant, la vie de Bill va être bouleversée. À peine perceptibles, au début, les changements vont peu à peu devenir tangibles, menaçants même. Mais qui tire les ficelles de ce jeu obscur et meurtrier ?

Jean-Marie Pitte, Gueule D’ange



Un soir, avec le fusil de son père, il abat sa mère, son père, son petit-frère… 


L'ogre vert venait d'accepter la mission que lui confiait le prince rabougri (sauver à sa place une princesse prisonnière d'un dragon), quand les pneus de la Kangoo firent crisser les graviers de la cour. J'ai attrapé la zapette, j'ai figé l'image sur l'écran et j'ai pris le fusil. Je l'avais préalablement chargé. J'ai lentement fait le tour du canapé sur lequel j'étais assis. J'ai mis un genou à terre et j'ai posé le double canon sur le dossier en velours grenat. Les graviers ont recommencé à crisser, mais cette fois, c'était les pas de Maman et de Luc qui provoquaient ce bruit. La porte s'est ouverte... Maman est entrée la première... J'ai tiré."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire