mardi 17 novembre 2020

WYLD tome 1 de Nicholas Eames (Phooka)

 Tome 1
La mort ou la gloire


Editions Bragelonne
Collection Poche
624 pages
7.90 euros





☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 1 de Wyld  ☇


Des vieux sur le retour?
Les Vénérables ne pouvaient pas manquer ça.
Dup avait adoré.
Moi aussi!


L'AVIS DE PHOOKA:





Dup avait adoré ce dyptique donc quand il est sorti en poche, il me tardait de m'y plonger et je peux déjà vous dire que je ne suis pas déçue du tout. Déjà, pour ceux qui suivent le blog régulièrement, vous savez qu'en ce moment je suis piégée par la série Les vampires de Chicago au point de ne plus être capable de lire autre chose et ce roman là a été le seul qui m'a permis de sortir de mon addiction vampiresque. C'est dire !

Dans un univers de fantasy somme toute assez classique, mais envahi de monstres en tous genres, nous faisons petit à petit la connaissance de Clay, dit Main Lente, de Gabriel, de Moorg, de Matrick et de Ganelon. A eux cinq ils forment ou plutôt ils formaient le roquebande Saga, l'un des plus mythique groupe d'aventuriers. Un groupe à l'ancienne, capable d'aller dans le Wyld, un groupe qui a combattu toutes sortes de créatures, y compris un dragon, un groupe mythique ... mais c'était il y a 20 ans.

Depuis le monde a changé, au lieu d'aller dans des coins reculés pour réaliser leurs exploits, les nouveaux roquebandes préfèrent le "confort" des arènes et le public qui les y applaudit. Leur renommée n'en est que plus grande. Saga c'est de l'histoire ancienne, et tous les membres sont à la retraite, bien contents de ne plus être sur les routes. Enfin presque tous parce que le cas de Ganelon est un peu spécial ...

La guerre fait rage dans le Wyld et la cité de Castia est assiégée. Le rapport avec ce qui précède me direz vous ? Rose. Rose est la fille de Gabriel et elle et son roquebande se retrouvent prisonniers dans la cité. Evidemment son père veut la sauver et son idée c'est de reformer Saga, traverser le Wyld (et accessoirement une armée de 30 000 hommes et créatures) pour sortir sa fille de là. Simple non ? Surtout que nos cinq héros ne sont plus de toute première jeunesse. Les dos se coincent, les muscles hurlent, les pas sont lourds. Mais leur cohésion est toujours là et c'est leur force. Ils sont un groupe, non un roquebande, un vrai! Oui ils sont vieux et décatis, mais ils sont toujours là les uns pour les autres et si l'un faiblit l'autre reprend le flambeau. Et dans les combats (et croyez-moi ils sont nombreux), ils se protègent mutuellement. C'est leur force et elle est immense! Alors ils vont batailler, crapahuter au delà de leurs limites et les suivre est un régal. C'est tout à la fois stressant, drôle et passionnant. Les dangers qu'ils affrontent sont immenses, le chemin qu'ils ont à faire est interminable, les créatures qu'ils vont croiser sont féroces. Mais rien ne les décourage et quand on voit leur cohésion, leur comportement les uns vis à vis des autres on comprend à quel point le groupe est puissant et l'était encore bien plus au moment de sa gloire.

C'est un récit fabuleux à suivre. Fabuleux parce qu'on suit des héros, des vrais. Fabuleux parce qu'on croise toutes sortes de créatures. Fabuleux parce que les combats y sont épiques et que le cœur du lecteur palpite à chaque fois. Fabuleux parce nos héros sont humains avant tout et que leurs faiblesses sont réelles. 

Et puis, il faut parler de l'écriture de Nicholas Eames, parce que son talent dans les descriptions de combat est grandiose. Tout comme est grandiose sa façon de ne pas les décrire parfois. Je garde en tête l'auberge totalement détruite quand nos vieux de Saga rencontrent les jeunes des Screaming Eagles. Quelques mots, une boutade ... et puis on apprend que l'auberge historique a complètement disparu. Quelques bribes nous parviennent à travers le récit de bardes, mais on ne voit pas le combat, à aucun moment alors qu'on y était avec eux. Le récit à travers le récit. Comment les choses sont racontées et déformées à travers la parole des bardes, les médias de Wyld.

Suivre Saga a été un immense plaisir. Etant grosso modo du même âge que les héros, j'ai eu mal au dos avec eux, j'ai ressenti les courbatures et les efforts. Bref, je me suis assimilée totalement aux personnages. Le récit est incroyablement fort et prenant, la plume est vive et bourrée d'humour. Bref je comprends les retours que j'avais entendu au sujet de ce dyptique. Il est sorti en poche, n'hésitez pas. Foncez! En tout cas ici c'est un coup de coeur.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire