vendredi 19 mars 2021

DANSE NOCTURNE de Nadège Fillion

 

Editions du Petit Caveau
217 pages
14.90 euros



Les informations sur le site de l'éditeur



☇ L'avis éclair de Phooka sur Danse Nocturne de Nadège Fillion  ☇


Un roman que j'ai lu d'une traite et que j'aurais adoré aimer mais ...



L'AVIS DE PHOOKA:








Dans un monde très proche du notre, les vampires ont pris le pouvoir. Ils ont commencé par décimer la population, personne n'était à l'abri. Et puis se rendant compte que si les humains disparaissaient, il n'y aurait plus de source de nourriture, ils les ont "protégés". Les humains sont devenus esclaves, à la merci de leurs maîtres, mais il était-théoriquement du moins- interdit de les tuer.

Évalyne alors gamine quand les vampires ont fait leur coming out, a passé toute sa jeunesse en fuite avec ses parents. Pour elle, c'était la fin de son rêve: danser. Une nuit alors qu'ils campent à côté d'un lac, elle va danser sous la lune, se croyant en sécurité. Des vampires la voient et l'enlèvent. Ils l'incorporent à une troupe de danseurs itinerants qui se produisent sur scène pour les vampires. Huit ans après ces évènements, un soir, la troupe se produit dans un club devant un vampire particulièrement important. C'est là que les chemins d'Évalyne et de Heath vont se croiser. Heath, puissant, sans cœur et sans pitié. Il est le gouverneur de Californie et vit dans le luxe entouré d'une armada d'esclaves. Il a décidé qu'Évalyne serait à lui.

Pourquoi pas me direz-vous ? Et franchement à la base le récit pouvait tenir la route pour une romance paranormale. Évalyne est une jeune femme effacée et qui trouve toute sa puissance et sa splendeur quand elle danse. Pas étonnant qu'Heath la remarque quand il la voit sur scène. En dehors de son art, Évalyne est timide et ne cherche jamais la confrontation. Et c'est là que le récit commence à dérailler. Alors qu'Évalyne est présentée à Heath qui lui fait clairement comprendre qu'il la prend à son service comme esclave, et alors même que son propriétaire actuel, un autre vampire, n'ose pas le contredire, Évalyne va lui tenir tête. Ce qui n'a pas de sens vu la personnalité de la danseuse. De la même façon Heath va quasiment tuer tout le monde mais va miraculeusement épargner Évalyne  et ne lui infliger qu'une légère punition. Si on rajoute à cela des énormes incohérences de temps et de lieu tout au long du récit (parfois je retournais en arrière pour être sûre que ce n'était pas moi qui avait raté quelque chose), on se dit que tout le roman est à jeter ..

Et pourtant non et c'est sans doute ce qui fait le plus de peine. Le récit est prenant et je me suis retrouvée à le lire d'une traite et à le finir à 2h du matin (coucou Dup! :)). Si le roman était vraiment raté, jamais je n'aurais fait ça. Et c'est justement ça qui est le plus frustrant. L'idée est bonne, les personnages ont du potentiel, mais la façon dont ils sont présentés ne tient pas la route. Évalyne  est douce et fragile, Heath est un monstre un vrai, et franchement c'est génial. Mais en quelques tours de passe passe, Heath devient doux comme un agneau. Je veux bien que l'amour puisse faire de grandes choses, mais là trop c'est trop. Et surtout c'est amené beaucoup trop vite avec un manque de nuances évident. Pourtant, certains retournements de situations sont géniaux. Il n'aurait pas fallu grand chose pour que ce roman soit une très belle réussite et ça n'en est que plus dommage. J'aurais presque préféré qu'il soit vraiment mauvais. Mais non, le potentiel était là et puissant en plus. Une relecture externe attentive aurait permis de remédier à la plupart des problèmes du récit.


Voilà un roman qui me laisse un goût bien amer. J'ai adoré les personnages, aussi bien Heath qu'Évalyne, et je l'ai lu d'une traite (reçu hier, fini cette nuit) mais les approximations et les incohérences dans le récit sont trop grosses pour en profiter pleinement. Quel dommage !!





tous les livres sur Babelio.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire