mardi 9 mars 2021

L'HOMME DE MES LIVRES de Kristen Ashley

 


Editions Bookmark
Collection Romances Passions
Parution: 10/03/2021
556 pages
25 euros/5.99 euros en numérique



Les informations sur le site de l'éditeur





☇ L'avis éclair de Phooka sur L'homme de mes livres de Kristen Ashley  ☇



Un roman sur les clichés de la littérature "romantique", qui les utilise à fond, pour nous faire comprendre que ce n'est peut-être pas aussi fun que ça ...



L'AVIS DE PHOOKA:





Voilà un roman dont le pitch m'a séduite. Une bête romance mais dont le thème m'a tout de suite donné envie de la découvrir, même si ce n'est pas le genre de prédilection sur Bookenstock. Et bien m'en a pris !

Tout commence pendant la première guerre mondiale. Sarah, une jeune américaine de l'Indiana, est mariée à un soldat parti en Europe. Son avion est abattu et elle n'a aucune nouvelle. Elle attend. Les jours passent, puis les semaines, puis des mois. Un beau jour elle reçoit un colis provenant de Londres. Il a mis du temps à arriver ce colis. Il a été posté par son mari avant l'accident d'avion et il contient une jolie bouteille colorée. C'est le dernier objet que son mari a tenu entre ses mains et Sarah vénère cette bouteille. Elle la nettoie avec amour chaque jour et puis un jour, un génie sort de la bouteille et lui offre trois vœux. Mais le seul vœu de Sarah est un vœu que Fazire, le génie, ne peut pas accomplir. Elle renonce donc à ses vœux pour les transmettre à sa fille alors âgée de trois ans. Alors Fazire n'a pas d'autre choix que de s'installer dans la famille en attendant que la petite fille soit assez grande pour émettre ses propres vœux. Tant que les trois vœux n'ont pas été exhaussés, il ne peut pas retourner dans le monde des génies. Le temps passe, la fille grandit, elle émet un voeu, un seul et transmets les deux restant à sa propre fille ...

On découvre alors Lily, la petite fille de Sarah. Elle vit avec sa mère, son père ...et Fazire. Elle a 14 ans. Un peu ronde et mal dans sa peau, elle se réfugie dans des romances qu'elle dévore avec passion. Un jour où elle a subi un harcèlement encore pire que d'habitude à l'école, elle fait un voeu auprès de Fazire. Le plus compliqué des vœux qui soit. Elle veut vivre une romance "comme dans ses livres" quand elle sera grande. Elle veut un homme qui soit "impossiblement" beau (ce que ne comprend pas Fazire), avec des hanches étroites (idem), un homme qui soit éperdument amoureux d'elle, un homme au cœur brisé et leur histoire doit avoir son lot d'épreuves.

Fazire va exhausser son vœu au delà de ses espérances ...

Huit ans plus tard, par hasard, elle tombe (au sens propre su terme) sur Nate. Beau gars, riche, ténébreux, dominateur, pas causant du tout. C'est le coup de foudre ... À partir de là, tout va aller de mal en pis. Les épreuves vous vous souvenez ? Fazire n'y est pas allé de main morte. Elles vont être terribles et Lily et Nate vont sans doute avoir le destin le plus terrible que j'ai lu en romance (bon je n'en ai pas lu beaucoup non plus ...).

Je m'attendais à de l'humour avec une telle idée de romance, mais on en est loin. C'est plutôt sérieux et intense. Très prenant aussi, bien plus que je ne le pensais. Et ceci malgré le héros masculin, Nate, que j'ai trouvé assez peu intéressant. Il est l’archétype du héros de romance. Beau, froid, imbus de lui même, il ne provoque pas vraiment de frissons. Pas le genre de héros qui fait rêver. Néanmoins, l'idée du roman est suffisamment puissante pour nous emmener dans une lecture en apnée. Lily est une héroïne complexe, parfois un peu naïve ou ne se posant pas les bonnes questions. Mais ce que j'ai aimé par dessus tout c'est Fazire, qui, tout génie qu'il soit a fini par apprécier sa vie d'humain (et les matchs de baseball). C'est lui qui apporte la touche de légèreté du roman. Le vœu de Lily c'est le plus compliqué qui ait jamais été réalisé dans le monde des génies et il est en passe de remporter le grand prix. Mais pour ça, il va falloir quand même que la situation entre Lily et Nate se stabilise ...

Comme dit plus avant, le roman n'était pas du tout tel que je me l'imaginais. Néanmoins, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire car c'est une belle romance très sombre qui reprend évidemment tous les clichés de la littérature du genre. Lily va réaliser à un moment qu'entre lire les épreuves que surmontent les couples de romance et les vivre il y a un énorme pas qu'il vaut mieux ne pas franchir. Les épreuves c'est difficile et douloureux à surmonter. C'est finalement une très belle morale. Ce type de romance c'est bien ... mais seulement sur le papier. Le roman utilise donc tous les clichés possibles du genre pour nous montrer que ce n'est peut-être pas si fun que ça ... tout en nous embarquant dans une romance pur jus. Même le héros, Nate, est presque une caricature de héros de romance. Pas le genre d'homme qui fait rêver du coup, mais quand on y réfléchit les héros de romance ne seraient pas forcément très sympa à rencontrer "en vrai" et du coup il cadre parfaitement dans le contexte.

Bref, une romance qui parle des clichés de romance tout en les utilisant et ça marche plutôt bien.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire