mardi 16 mars 2021

RENCONTRE MORTELLE de Kelly St. Clare

 

LE REPAIRE DES VAMPIRES
Tome 1

Editions Bookmark
Collection Infinity
600 pages
25 euros en papier
5.99 euros en numérique




En savoir plus sur le site de l'éditeur



☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 1 du Repaire des Vampires de Kelly St Clare ☇



Un début complètement raté, mais ensuite. que du bonheur !!



L'AVIS DE PHOOKA:







Si je dois un jour décerner la palme du début de roman le plus raté, je pense que ce Rencontre Mortelle serait en bonne place. Un début que j'ai trouvé franchement pénible, pour un roman qui au final m'a tenu en haleine au point de le dévorer d'une traite !!

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos débuts. Nous découvrons Basilia, ou Basil, voire Basi c'est selon. Petite fille de la richissime Agatha Le Spyre, une des plus grosses fortunes mondiales, orpheline et fille unique, elle veut connaître la "vraie vie des gens" ... Pour ça, elle a demandé à son chauffeur de la laisser dans une rue sombre pour devenir SDF... Après une première nuit à dormir dans une ruelle, elle se rend compte que ce n'est pas très fun et elle va trouver son amie Tommy qui habite dans le quartier Orange. Tommy est aussi une "vraie personne" qui doit travailler pour payer son loyer et aider son grand-père. Basilia ne sait rien faire. elle ne sait même pas comment aller jusque chez Tommy. Elle n'a jamais pris le bus ou un taxi (ben oui un chauffeur c'est quand même bien pratique). Déjà c'est quoi cette ville avec des quartiers si délimités, avec chacun ses spécificités ? Aucune explication ... du moins au début. Finalement Basilia va arriver chez Tommy qui va lui conseiller de chercher du travail. Elle épluche les annonces, et après un échec auprès d'une animalerie qui cherchait du personnel, elle se présente à une agence immobilière pour devenir vendeuse. Là, sous un faux nom, elle décroche un emploi. Mais les gens qui travaillent dans cette agence lui semblent très bizarres ... À juste titre. Elle vient de mettre les pieds dans "Le repaire des vampires" dont le big boss Kyros a d'ailleurs failli l'écraser quelques minutes plus tôt ... Évidemment Basilia n'avait jamais rencontré de vampires auparavant, elle ne savait même pas qu'ils existaient.

Bon, voilà. C'est cette partie qui m'a complètement scotchée -dans le mauvais sens du terme- et la suite, elle, m'a scotchée -dans le bon sens cette fois-. Qu'une riche héritière soit en pleine rebellion et veuille découvrir le vrai monde pourquoi pas. Mais pourquoi en faire une telle idiote. Oui elle est snob, sa copine Tommy le lui rappelle tout le temps. Mais sincèrement, il s'en est fallu d'un cheveu pour que j'abandonne ma lecture tellement l'héroïne était insipide. Et puis elle trouve ce boulot pour "sécuriser" des maisons. Elle ne sait pas ce que ça veut dire et nous non plus. La curiosité du lecteur est piquée. C'est quoi cette ville séparée en quartier avec des noms de couleurs. Pourquoi tout le personnel de cette agence ont ils les yeux aussi brillants et la regardent ils de cette façon ? Et puis le big boss, Kyros, que lui veut-il ?

Passé les premiers chapitres, je me suis retrouvée vraiment subjuguée et j'ai lu la suite d'une traite. Bien sûr, il y a la relation entre Kyros et Basil, mais il y a bien plus que ça. Ces deux clans de vampires qui se battent dans une guerre commerciale et économique sans pitié. C'est la seule guerre qu'ils puissent se faire puisque la vie des vampires, enfin des Vissimo, est si précieuse compte tenu du faible taux de naissance. Le lancé de dés  chaque nuit à minuit, qui va décider de la guerre du lendemain. Tout est passionnant, bourré de suspense et de découvertes. Et puis y'a Kyros quoi ... Même Basilia gagne en substance et en profondeur. Surtout Basilia, d'ailleurs. Elle partait de loin cette héroïne, mais l'autrice a su lui donner un essor étonnant. Basilia se retrouve emportée dans un jeu qui ne la concerne pas, mais elle n'a pas le choix si elle veut protéger sa grand-mère et sa meilleure amie Tommy .

Dommage vraiment que le début du roman soit aussi bancal, du moins il m'a donné cette impression, parce que le reste du roman est génial et aurait mérité un coup de cœur. Nul doute que ce coup de cœur sera pour la suite que j'attends avec impatience ! En attendant, je ne peux que conseiller ce roman, mais ne vous découragez pas par les premiers chapitres. La suite en vaut vraiment la chandelle ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire