mardi 2 mars 2021

MOONSHADOW tome 2 de Thea Harrison

 

Tome 2
Le sorcier maudit

Editions Bookmark
Collection Infinity
Parution 15/03/2021
480 pages
23 euros
5.99 euros en numérique













☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 2 de Moonshadow  ☇


Il s'en est fallu d'un cheveu que ce deuxième tome ne soit un coup de cœur.
Quel destin.
La fin est énorme.


L'AVIS DE PHOOKA:






Morgan... Voilà bien un personnage qui m'intriguait après le bref aperçu que nous avons de lui dans le premier tome de la série. Alors dès que j'ai su que le deuxième tome de Moonshadow lui était consacré, j'ai frétillé d'impatience.

Nous faisons connaissance avec Sidonie, une violoncelliste de talent dont chaque concert fait un tabac. La musique c'est sa passion. La seule quasiment. Elle ne vit que par et pour ça. En dehors des concerts, elle pratique, elle s'entraine, elle court un peu et c'est tout. Compte tenu de son succès toujours plus florissant, elle est entourée d'une équipe de sécurité car il est arrivé quelque fois qu'elle soit la victime d'un "stalker" (harceleur en français, mais comme le terme utilisé dans le roman est stalker, je le laisse tel quel).

Si vous avez lu le premier tome de la série, vous savez que Morgan finit avec trois balles d'argent dans le corps. Rien de mortel pour un chien comme lui, mais il est néanmoins gravement blessé et ce genre de blessures à l'argent ne guérit pas instantanément comme c'est le cas pour les autres types de blessures. Isabeau est furieuse de voir son "chien préféré" en piteux état et lui ordonne de ne plus paraître devant elle avant d'être guéri. Voilà exactement le type d'ordre que Morgan attendait depuis si longtemps. Tant qu'il est blessé, il peut rester loin de la Cour de Lumière ... quitte à aggraver un peu les blessures pour que ça traîne. Pendant cette "liberté", il va pouvoir essayer de trouver un moyen d'échapper au Geis dont l'emprise le force à obéir à Isabeau.

Le lien entre les deux personnages me direz-vous ? Simplissime. Alors que Morgan n'avance pas dans ses recherches, il entend parler de cette talentueuse violoncelliste et il va assister à un de ses concerts. Complètement sous le charme de la musique, il enchaine concert sur concert, allant même jusqu'à la suivre de ville en ville.

Mais quelqu'un va s'en rendre compte et réaliser que Sidonie pourrait bien être la faiblesse de Morgan. Surtout si Sidonie se retrouvait par hasard prisonnière de la reine.

Là, je n'ai raconté que les deux ou trois premiers chapitres. Sidonie se fait enlever et se retrouve dans les cachots d'Isabeau. Sidonie, si protégée depuis sa jeunesse, si fière de son talent, si peu au fait de la réalité du monde, se retrouve propulsée dans un univers qu'elle ignore totalement. Et c'est là que le bas blesse un peu dans le début du roman. On devrait ressentir de la peine pour cette femme, emprisonnée et torturée. Mais elle est tellement "lisse" , du moins au début du roman, qu'on s'en fiche un peu. Toute cette partie dans le noir, quand Morgan lui rend visite pour l'aider, risquant sa peau à chaque fois m'a laissée relativement indifférente et malheureusement ça dure sans doute un quart de ce tome.

Et puis il y a le déclic. La lumière, au sens propre et au sens figuré. Sidonie se prend enfin en main, découvre qui est Morgan et à partir de là c'est juste énorme. La relation entre les deux évidemment mais pas que. Les embrouilles, les manigances autour de Sid. Sidonie qui se bouge et qui va prendre des risques. Morgan qui fait tout son possible pour la protéger de la fantasque et cruelle Isabeau. C'est génial. Surtout quand on réalise qui les a mis dans ce guêpier. Alors le lien se fait avec le premier tome de la série, toutes les pièces du puzzle s'emboîtent et c'est une sacrée réussite.

Malheureusement à cause du début un peu plat du roman, je ne peux pas en faire un cour de cœur et ça me le fend (le cœur 😁) parce que j'ai adoré le récit du destin de Morgan et Sidonie. Et leur destin est loin d'être scellé ou simple, il est juste fabuleux, vraiment ! Thea Harrisson a un talent fou. Ce qu'elle fait de Sidonie est juste grandiose. Bref, à un cheveu près c'était un coup de cœur. J'hésite presque à changer d'avis ... 

À découvrir c'est sûr!



PS: Et soit dit en passant, je suis bien contente d'avoir commencé la série d'origine "La chronique des anciens" vu le clin d'œil à la toute fin de cet opus. Je vous en reparle bientôt ...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire