vendredi 29 novembre 2019

LE CLUB DES CHASSEURS DE FANTÔMES- Le mystère de la statuette de Paul Beorn



Le club des chasseurs de fantômes

 Le mystère de la statuette


Editions Rageot
Parution: 06/11/2019
9.90 euros
150 pages




☇ L'avis éclair de Phooka sur le club des chasseurs de fantômes de Paul Beorn ☇



Un super roman pour les 10-12 ans, le genre que j'aurais adoré à cet âge et que j'ai dévoré même avec 40 ans de retard ! :)





Le mystère de la statuette est le deuxième volume de la série après Le navire des disparus. Il aurait sans doute mieux valu commencer par le premier tome dans lequel on découvre les enfants qui vont former ce mystérieux club des chasseurs de fantômes, mais on comprend très vite ce qui les lie. (Cependant pour des enfants, je pense qu'il est vraiment préférable de lire la série dans l'ordre).

Quatre enfants : Sacha, sa petite soeur Louisa, Nicolas le cousin et Camille. Sacha peut voir les fantômes, voilà c'est dit! Non seulement il les voit, mais quand il est proche d'un fantôme, il entre dans son monde avec ceux qui sont autour de lui. Il peut ainsi se retrouver brutalement projeté dans un lointain passé. Pour revenir à l'instant présent il doit prononcer l'année où il se trouve, ce qui n'est pas toujours facile à deviner. Heureusement, pour cela il y a Nicolas, un garçon un peu rondouillard et sympa, mais surtout féru d'histoire. Quant à Camille, elle est l'aventurière, la débrouillarde, celle qui n'a pas froid aux yeux. Et puis, il reste Louisa, la petite soeur que les trois autres préfèrent ne pas emmener dans leur pérégrinations car elle est trop jeune. Sauf que Louisa, elle, n'est pas du tout d'accord avec ça.

Cette fois les quatre amis vont se retrouver à Bordeaux. Le père de Sacha, historien, travaille au musée pour quelques mois. Il emmène les enfants visiter ce haut lieu de l'histoire et les invite même à aller voir les salles interdites où sont stockés les objets non exposés. Oui mais voilà, le temps file, le musée est fermé et alors que les cinq essaient de sortir discrètement, l'alarme retentit et le gardien arrive. Tout ceci n'aurait pu être qu'un incident sauf qu'au même moment, une statuette extrêmement précieuse a disparu. Le père de Sacha et Louisa est accusé par la police. Les enfants décident donc de mener l'enquête et de tout mettre en oeuvre pour retrouver la statuette. Tous les moyens sont bons, y compris voyager à travers le temps avec l'aide des fantômes.

Ce qui est épatant avec ce concept c'est de pouvoir entrevoir des morceaux d'histoire, même si c'est rapide, on passe de la deuxième guerre mondiale au moyen âge ,c'est toujours rafraîchissant et instructif. Un bon moyen de faire aimer l'histoire aux enfants. Et puis, il y a un héros dont je ne vous ai pas parlé: Bordeaux. On arpente la ville en long et en large, que ce soit à l'époque moderne ou dans un passé proche ou lointain. On apprend les anecdotes et toute l'histoire et les histoires qui ont fait de cette ville ce qu'elle est aujourd'hui. Nul doute que lorsque je mettrais les pieds à Bordeaux dans le futur, j'irais visiter les sites évoqués dans ce roman. On sent tout l'amour que l'auteur porte à sa ville.

L'auteur ... Paul Beorn, un de nos chouchous sur Bookenstock. Quel plaisir de retrouver son écriture et son imagination, même à travers un roman jeunesse. J'ai commencé le livre un dimanche après-midi et je l'ai fini dans la foulée, happée par le récit. Son écriture si fluide et son sens du récit font mouches une fois de plus.

Ce club des chasseurs de fantômes a forcément un petit goût de club des cinq, surtout pour des Vénérables comme moi, mais à l'aventure et la camaraderie s'ajoutent une dimension fantastique et historique qui rend la lecture plus moderne et incroyablement prenante. Noël approche et si vous cherchez un chouette roman à offrir à des 10-12 ans, vous avez trouvé ;)





Paul Beorn sur Bookenstock

Aucun commentaire:

Publier un commentaire