mardi 5 novembre 2019

L'ANTI-MAGICIEN Tome 4 de Sebastien De Castell



Tome 4
L'abbaye d'Ebène



Editons Gallimard Jeunesse
Parution: 10/2019
480 pages
18.90 euros




☇ L'avis éclair de Phooka sur l'Abbaye d'Ebène ☇


Quatrième coup de coeur pour cette série. A découvrir absolument si vous ne la connaissez pas déjà !




On retrouve Kelen et Rakis en bien mauvaise posture dès les premières pages du roman. Un petit retour en arrière nous permet de re-situer l'action. Kelen a décidé de partir seul à la recherche d'un remède contre l'ombre au noir. Trop de gens sont à sa recherche et il ne voulait pas que Furia ou Nephenia se retrouvent prises dans un guet-apens ... De fil en aiguille, Kelen a entendu parler de l'abbaye d'Ebène, haut lieu mythique dans lequel se trouverait le remède de l'ombre au noir. Comme tous les lieus mythiques, il y a une forte probabilité qu'il n'existe que dans l'imaginaire des gens, mais Kelen se raccroche à cet espoir et part en quête de l'abbaye.
Pour cela il doit traverser le désert et comme il va s'en rendre compte très vite, le désert c'est beau de loin, mais quand on est allongé dans le sable blessé gravement, ça devient tout de suite moins fun. Et c'est dans cette situation là qu'on le trouve au tout début du roman, blessé, mourant, au milieu de nulle part. Rakis est avec lui, encore plus mal en point ...

Difficile de parler de cet opus, tant il faut garder la surprise de la lecture. Ce qui ne change pas, c'est que Kelen est toujours incapable d'utiliser sa magie, mais qu'il arrive à contourner ce problème par la ruse et l'artifice. Son initiation en tant qu'Argosi lui sera bien utile. Kelen n'est pas puissant, il n'est pas un guerrier, ni un mage. En gros, il n'est rien. Du moins c'est ce qu'il pense. Mais sa débrouillardise, son intelligence et sa vivacité lui permettent de vaincre des ennemis bien plus puissants que lui. Et dans ce quatrième tome, cette capacité sera encore plus mise à l'épreuve. Surtout que Rakis ne sera pas à ses côté. Donc personne pour sauter sur le cou des ennemis et leur arracher les yeux ...

Cette fois donc Kelen est seul, vraiment seul. Même plus son animal favori n'est pas à ses côtés (cet animal auquel il tient plus qu'à toute autre chose, et qui le lui rend bien en l'insultant sans arrêt et en le mordant au sang régulièrement ...). Kelen ne peut donc compter que sur lui même et sur ses maigres capacités, aussi bien pour se défendre contre ses ennemis (et ils sont nombreux) que pour être capable de différencier amis/ennemis (Rakis lui dirait qu'il n'y a que des ennemis, mais il n'est pas là ...). On en apprend donc beaucoup sur son compte et surtout sur l'ombre au noir. Enfin le mystère de l'ombre s'éclaircit pourrait-on dire ... 

Une fois encore Sebastien De Castell arrive à surprendre. En centrant ce tome sur Kelen, il permet au lecteur de comprendre beaucoup de choses sur ce héros et surtout sur l'ombre au noir. Il développe aussi ses relations avec sa famille, cette famille qui l'a renié et chassé et qui a même lancé des tueurs à ses trousses. Kelen, du haut de ses 17 ans, évolue le long de ce parcours initiatique et devient de plus en plus complexe. Beaucoup d'émotions sont au rendez-vous. Si l'humour est toujours présent comme pour les précédents opus, la tristesse l'est tout autant. Les chapitres courts ou longs, s'enchaînent rapidement et le roman se lit à toute allure. Une fois de plus, nous laissons Kelen au milieu de nulle part, bien loin de chez lui et surtout bien loin de ses amis. Il me tarde déjà de découvrir ce qui l'attend.

L'abbaye d'Ebène est un pas de plus dans l'initiation de Kelen. Un tome qui se dévore tout comme les trois précédents, un tome plein d'émotions qui vous font chavirer, un tome plein de suspense, d'action et de découvertes. Bref, encore un coup de coeur. Quelle série !!

L'ours Inculte est lui aussi sous le charme de Kellen (et surtout de Furia :)).


 Sebastien De Castell sur Bookenstock:







Aucun commentaire:

Publier un commentaire