mardi 12 novembre 2019

SHAKTI de Stefan Platteau (Phooka) [Audio]



"Les sentiers des astres" : Tome 2
Shakti





Les sentiers des astres 2
Lu par : Matthieu Dahan
Durée : 15 h et 9 min





 ☇ L'avis éclair de Phooka sur Shakti de Stefan Platteau ☇



Le livre audio idéal !

L'AVIS DE PHOOKA:





Le dit de Stefan Platteau volume 2 ...

Sur le contenu du roman lui-même je vous en dirai bien peu. D'abord parce que Dup l'a chroniqué bien avant moi et qu'elle l'a superbement bien fait ici. Ensuite parce que au delà du-récit lui-même qui est juste éblouissant, je tiens à axer cette chronique sur l'audio.

Comme déjà noté pour la chronique de Manesh, le texte de Stefan Platteau est probablement le meilleur texte possible à écouter. La richesse du langage et l'oralité du récit en font le parfait livre audio. En effet "Les sentiers des astres" est composé de différents récits racontés par l'un des héros aux autres personnages de l'assemblée. Le tout nous étant retransmis par un barde, Fintan Calathynn.

Cette fois-ci c'est au tour de Shakti, la courtisane, de raconter son histoire. Et quelle histoire. Cette femme, très mystérieuse, que l'on rencontre déjà dans le premier tome de la série est un peu chamane. Elle est aussi maman, mais en dehors de ça nous ne savons rien d'elle. Du moins avant qu'elle ne se raconte. Et croyez-moi son histoire n'a rien a envier à celle de Manesh. Son récit est puissant, souvent terrible et l'entendre se dévoiler petit à petit est un immense plaisir. Mais un plaisir souvent teinté de peur, voire de terreur, car son épopée n'est pas un long fleuve tranquille ...

Alors revenons à l'oralité du récit. Si celui-ci est vraiment construit comme un conte que l'on vous dit au coin du feu, le passage à l'audio le sublime. Oui le sublime parce que le talent de Matthieu Dahan est époustouflant. Le texte est déjà fabuleux, mais Matthieu Dahan le magnifie. Comment vous faire comprendre ... Il EST Shakti, sans artifice, sans voix haut perché, sans exagération d'aucune sorte, il EST cette femme torturée et mystérieuse. Et c'est juste magique. Je suis complètement époustouflée par son génie. Parce que oui, il était déjà brillant avec Manesh, mais bon quasiment tous les intervenants étaient masculins, mais là le récit principal est conté par une femme. Et il rentre dans sa peau aussi facilement qu'il était rentré dans celle de Manesh. Clairement Matthieu Dahan était fait pour lire du Platteau ou Stefan Platteau était fait pour écrire des textes pour Dahan. Ces deux-là se sont trouvés comme Jaworski et Lebert.

Je ne trouve pas les mots, parce que ce livre audio est juste parfait. Un texte sublime, un narrateur magique qui transcende le récit d'origine. Que voulez vous d'autre ? C'est fabuleux !



Stefan Platteau sur Bookenstock:



Dévoreur
Manesh
[Audio] Manesh
[Audio] Shakti
[Audio] Meijo

1 commentaire: