vendredi 10 avril 2020

SUEURS FROIDES de Nadia Coste



Editions GulfStream
Collection Echos
296 pages
16 euros
(Dispo en numérique: 11 euros)









☇ L'avis éclair de Phooka sur  ☇



Sans doute pas le meilleur Nadia Coste, mais une lecture bien agréable quand même !



L'AVIS DE PHOOKA:




Dans une petite ville de province, Greilles, le gala de la patinoire se prépare. Il y aura du patinage artistique et un match de hockey. La rivalité est forte entre les deux clubs et cette année les patineurs sont meilleurs que les hockeyeurs, ce seront donc eux qui seront mis en avant dans le show. Évidemment les hockeyeurs sont extrêmement mécontents et en particulier les trois amis de toujours: Antoine, Hugo et Samir, le capitaine et ses deux ailiers. Ces trois là sont toujours ensemble, au hockey comme au lycée.

Ce qu'il faut savoir c'est que la patinoire de Greilles n'est pas tout à fait comme les autres. En effet, cette patinoire est ... hantée ! Hantée par un ancien joueur de hockey, Thomas, décédé pendant un match suite à un coup de crosse sur la tempe. Depuis les événements bizarres s'enchaînent dans cette patinoire et les équipes extérieures ne se pressent pas pour venir y jouer. Rajoutons à tout ceci que l'équipe actuelle enchaîne les défaites et on comprendra que l'humeur est plutôt morose.

C'est encore pire pour Hugo, qui traîne à longueur de journée avec ses potes. Antoine est un homophobe notoire et du coup Hugo ne peut pas faire son coming out. Il a trop peur, à juste titre, de la réaction de ses amis, mais aussi de perdre sa place au sein de l'équipe. Les joueurs ne sont pas réputés pour être très accueillants vis à vis des homosexuels.

C'est donc dans cette ambiance pesante que le gala se prépare. Le roman comment à J-8 et petit à petit la date fatidique se rapproche et plus elle approche, plus la situation devient tendue. Un lycéen se suicide, son corps disparaît. Tout est possible. Est ce encore un coup du fantôme qui recherche de la compagnie ?

Sous le couvert d'aventure, de suspense et d'enquête, Nadia Coste nous fait découvrir tout un groupe d'adolescents. Des jeunes qui ne s'apprécient pas, que les circonstances vont faire se rapprocher ou tout au contraire s'éloigner. Tout ça sur fond de patinage et d'horreur. C'est d'ailleurs un étrange mélange, pourtant très réussi. Cette excitation croissante au fur et à mesure que le gala approche est contrebalancée par l'angoisse tout aussi montante quand les phénomènes bizarres augmentent à la patinoire. Nadia Coste manie le suspense avec brio, les chapitres courts, voire parfois très courts, donnent un rythme de lecture effréné.

Cependant j'ai eu du mal à m'approprier les personnages, sans doute un peu trop nombreux pour qu'on puisse les cerner en un seul roman. Le côté "sportif" est aussi un peu trop présent à mon goût, mais c'est très personnel parce que les sports sur glace ce n'est pas ma tasse de thé. J'ai du mal à expliquer mon bémol, il faut le reconnaître mais je ne me suis pas laissée emporter comme avec les autres romans de l'auteur. Le message de Nadia Coste contre l'homophobie est bienvenu, elle en profite d'ailleurs pour pointer du doigt les préjugés que l'on peut avoir, basés sur l'aspect physique ou le comportement. Mais une fois encore, même si j'ai adoré le contexte, j'y ai trouvé parfois quelques lourdeurs. Pourtant comme dit plus avant, j'adore Nadia Coste et ses romans jeunesses et c'est le cœur lourd que je me dois d'être totalement honnête.

Sueurs froides est un one-shot, un thriller horrifique pour jeunes adolescents. Il va à cent à l'heure, un rythme de fou, du suspense et des frissons, tout est réuni pour une belle lecture. Quelques bémols m'empêchent (pour une fois) d'en faire un coup de coeur, mais le roman reste cependant une belle découverte.













Aucun commentaire:

Publier un commentaire