mardi 21 avril 2020

LES IMMORTELS Tome 1 de Amanda Bayle

LES IMMORTELS Tome 1 : 

LA COMPAGNE




Editions Cyplog
Collection Romance Paranormale
5.99 en ebook
19.90 en papier





☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 1 des Immortels d'Amanda Bayle  ☇


Une très belle découverte, de la bit-lit qui frappe fort !
Une lecture idéale en cette période de confinement,mais pas que.
Un coup de cœur!


L'AVIS DE PHOOKA:





Ayant été un peu refroidie par Suprèmes qui ne m'avait pas convaincue, Cynthia de chez Cyplog, m'a proposé de découvrir le tome 1 des Immortels. N'aimant pas rester sur une déconvenue, j'ai accepté le deal !

Je ne devais pas lire ce roman tout de suite, ayant d'autres lectures (passionnantes en plus) sur le feu. Mais par curiosité, un soir j'ai ouvert le roman pour en lire quelques pages et me faire une idée. Il devrait être 21h ... Quand je l'ai reposé, en me faisant violence, il était 01h15 !!! Le lendemain, même chose. Le surlendemain, je l'avais fini ...

Le roman commence par un prologue, assez dense d'ailleurs, pour situer le contexte. C'est peut-être le seul mini bémol de ce premier tome, car il renferme une densité d'informations énorme, qu'il faut ingurgiter en quelques pages. En gros, crise économique mondiale, faillite, crack, manifestations, pillages, soulèvements, réactions des gouvernements en balançant des bombes "chimiques". Le monde tel qu'on le connait disparaît (et merci de ne pas faire de parallèle avec la situation actuelle ...). Les bombes ont provoqué des effets secondaires terribles, une épaisse couche de nuages s'installe en permanence, les terres deviennent incultes, le climat se refroidit. C'est la fin de l'humanité. Alors les Immortels, qui jusque là se cachaient en se comportant comme des humains, prennent le pouvoir pour essayer de sauver ce qui peut l'être. S'ensuit une nouvelle guerre. Les Immortels font déblayer les villes décimées, relancent l'économie, permettent de survivre. Mais depuis, les humains sont en bas de l'échelle sociale et les Immortels règnent. La situation est toujours tendue, entre les Immortels et les humains, mais aussi entre Immortels.

Mais au fait qui sont ces Immortels? On a le panel classique, vampires, garous, sorciers. Ils ne se supportent pas et ne se font pas confiance. Au mieux, ils s'ignorent. Ils ont juste fait une alliance pour remettre le monde en route. Chacun a son territoire dans lequel les humains survivent comme ils peuvent. Certains fanatiques se mettent même au service des Immortels, d'autres qui refusent leur main-mise, les haïssent et deviennent nomades. Ils vivent dans des squats, volent et se cachent. Ève fait partie de ceux là. Sa famille a été décimée par des loups et il est hors de question qu'elle subisse la domination des Immortels. Elle les haït et sa haine est sans limite. Elle se trouve dans un squat en Bretagne lorsque quatre vampires y font irruption pour y chercher des compagnes. Vous devinez la suite bien sûr. Luderik la choisit, elle.

Alors oui c'est classique. C'est vrai ! Mais le monde créé par l'autrice Amanda Bayle, une française d'ailleurs, est extrêmement fouillé, de même que ses personnages. Le récit est complexe, les situations imbriquées et le suspense permanent. Combats et politique sont présents quasiment à chaque page. Et bien évidemment en fil rouge, voire même écarlate, la relation entre Luderik et Ève. Une relation pleine de rage et de ressentiments, du moins au début. 

Le point sur lequel je veux insister, c'est que la construction et le déroulement du récit sont très bien ficelés. Les relations entre vampires et garous, l'existence des loups "sauvages" qui tuent tout ce qui bouge, les humains qui essayent de survivre du mieux qu'ils peuvent malgré la famine. C'est un récit très construit, solide et qui tient parfaitement la route. De plus les personnages principaux, par exemple le clan de Luderik qui est constitué de quatre autres vampires, sont très fouillés. On les découvre petit à petit, on apprend ce qui les motive et il en est de même avec les humaines qui les suivent. Complot et trahison sont bien sûr au menu.

La plume est riche et très agréable et les pages tournent toutes seules, la lecture est totalement addictive. Juste pour vous situer, j'ai pris autant de plaisir à cette lecture que pour un Kate Daniels (d'ailleurs Eve/Luderik c'est un peu Kate/Curran) et vu le contexte, il talonnerait presque un ACOTAR, C'est dire hein! ;)

Bref, ce premier tome des Immortels a su me séduire. De la romance oui, mais avec un récit qui tient sacrément bien la route. Vraiment! C'est un super coup de cœur et je vais filer illico acheter le second tome et il va falloir que je sois forte pour ne pas me jeter dessus séance tenante ! Argh ! En attendant, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette série. En cette période de confinement, c'est un grand bol d'air frais !!


PS: Je n'aime pas du tout la couverture. ne vous laissez pas décourager par l'illustration, le contenu mérite tellement mieux !

4 commentaires:

  1. Je trouve la couverture plus que belle ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas dit qu'elle n'était pas belle, juste qu'elle n'était pas à mon gout ;) Je la trouve trop réductrice à Eve et Luderick alors que le roman est bien plus riche que ça. Mais après chacun ses goûts, c'est normal.

      Supprimer
  2. uuuuh ca sent la bonne came :D c'est noté. Je suis dans Blood Song: super, mais dense. Je pense que ton bol d'air frais me ferait du bien.

    RépondreSupprimer