mardi 13 octobre 2020

LE MONDE D'ÉLIANOR chapitre 1 de Liah Waureel

 

Edition Cyplog
Parution mai 2017
246 pages
16.90 euros en papier
5.99 euros en numérique




☇ L'avis éclair de Phooka sur le chapitre 1 du Monde d'Elianor  ☇



Un début difficile, mais toute la richesse du récit finit par prendre le lecteur dans sa toile et le roman devient impossible à reposer.




L'AVIS DE PHOOKA:






Elianor est une jeune femme solitaire et au caractère difficile. Et quand je dis "difficile" c'est un euphémisme, elle est vraiment imbuvable. À sa décharge, elle a des circonstances atténuantes. Sa mère est morte lorsqu'elle était très jeune et depuis son père est devenu lointain et secret. Même s'ils vivent tous les deux sous le même toit, ils ne s'adressent quasiment jamais la parole. Alors qu'elle approche de ses 18 ans, son père la convoque pour lui "faire des révélations" mais au même moment le manoir où ils habitent loin de tout est attaqué par un groupe de personnes masquées. D'autres combattants arrivent et sauvent Elianor, mais son père et les employés du manoir sont fait prisonniers par les premiers attaquants. Elianor est blessée et se réveille dans un lieu inconnu. Elle ne sait pas où elle est, elle ne sait pas ce que sont devenus ses proches et elle commence à ruer dans les brancards. Elle apprend alors qu'elle est une "élue", la gardienne du sceau de l'eau, une lointaine descendante de Poseïdon et que son rôle est de veiller sur l'entre-deux mondes. Elle découvre ainsi l'existence de créatures magiques de toutes sortes qui se cachent des humains, trop dangereux pour eux. Le pouvoir d'Elianor est immense, elle doit d'abord apprendre à le gérer mais un autre groupe de sorciers "noirs" essaye de prendre le pouvoir et elle ne va pas pouvoir bénéficier d'une formation digne de ce nom.

Je sens bien que mon résumé est fouillis, mais c'est juste le reflet de la richesse et de la "densité" du récit. À la fois une qualité et un défaut. Enfin pas un défaut en soi, mais juste qu'en 24h Elianor découvre tout ce monde, les créatures, les guerriers, les beaux mâles et la guerre contre la Guilde Sombre et ça passe crème. Euh seriously ? C'est un peu fort de café quand même. Rajoutons à ça que l’héroïne est vraiment pénible, aucun sens des relations humaines et qu'on a envie de la baffer, bref j'ai failli laisser tomber ma lecture au bout de quelques chapitres. Vraiment. Je trouvais Elianor imbuvable et la situation trop caricaturale. 

Et puis petit à petit, tout se met en place. Bon Ok, Elianor est toujours pénible, mais c'est son caractère et ça change de suivre une héroïne pas vraiment sympathique. Mais surtout le lecteur commence à comprendre le fonctionnement du monde "magique", à connaître les créatures présentes, les castes et évidemment à entrevoir la guerre qui fait rage. Le roman devint alors inlâchable (© Dup), le récit est prenant, bourré de suspense et de surprises. Croyez-moi, des surprises vous allez en avoir. À un moment donné je me suis même dit que c'était une sorte de Harry Potter hardcore. Oui hardcore parce que tortures et morts font partie du décor. Mais c'est plus que ça, on passe toute la partie initiation en quelques chapitres pour entrer dans le vif du sujet. Découvertes et batailles font rage. La fin est juste hallucinante et il vaut mieux avoir le tome 2 sous la main.

Les personnages sont attachants ... même Elianor dont le caractère bien trempé est finalement un atout pour aller de l'avant malgré toutes les embûches. Si elle avait un peu plus d'empathie elle serait parfaite, mais peut être aussi n'arriverait elle pas à surmonter tout ce qui lui arrive. Fort heureusement pour elle, elle est bien entourée. Entre Guillaume, le beau guerrier, les trois autres gardiens et son magnifique dragon.

Le monde d'Elianor mérite qu'on s'y intéresse et qu'on fasse l'effort d'y entrer. Si le début est un peu chaotique et peu crédible, il déroule toute sa "puissance" petit à petit jusqu'à devenir un vrai page-turner. Le bestiaire de créatures est fabuleux dans tous les sens du terme, le récit est prenant et bourré de révélations (souvent mauvaises). Bref, malgré mes réticences du début, je meurs d'envie de lire la suite. Vu l'évolution de l'histoire le tome 2 devrait être énorme. Il me tarde déjà de m'y plonger !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire