mardi 25 juin 2024

IL ÉTAIT UNE FOIS UN COEUR BRISÉ de Stephanie Garber



#1



EDITIONS DE SAXUS
Collection PAL (Poche)
7.80 euros
382 pages











☇ L'avis éclair de Phooka sur le tome 1 de Il était une fois un cœur brisé  ☇


Un conte de fée très noir sous une couverture toute rose !
Un coup de cœur inattendu 


L'AVIS DE PHOOKA:



    Alors ça je ne m'y attendais pas ! Je voulais découvrir ce roman pour deux raisons: parce qu'il m'attirait depuis sa sortie en grand format mais aussi parce que je voulais découvrir la qualité des romans poches de la collection PAL. Et vous savez quoi ? Les deux m'ont bluffée. Mais vraiment.

    Commençons par le support pour une fois. Pour 7,80 euros, vous avez un très joli livre en version poche, de belle qualité, avec un chouette papier et une belle impression ainsi qu'une couverture originale, différente de celle du grand format. Franchement pour ce prix, je sens que je vais dévaliser les rayons... Surtout quand le contenu est aussi surprenant que celui-ci.

    Evangeline Fox est amoureuse de Luc qu'elle a rencontré par hasard. Elle croit à l'amour véritable et au destin et clairement Luc lui est destiné ... Jusqu'au jour où elle apprend qu'il va épouser sa demi-sœur Marisol !!! Evangeline est effondrée, mais elle se ressaisit et ne remet pas en doute l'amour de Luc. Il a forcément été ensorcelé et il ne peut y avoir que son acariâtre belle-mère pour avoir lancé un tel sort. Il ne reste que quelques heures avant le mariage pour rompre le maléfice. Mais Evangeline n'est pas sorcière alors elle va faire appel au Prince de coeur pour l'aider. Sauf que le Prince de coeur, aussi appelé Jacks est une Fatalité, il a beau être charismatique, tout son être respire la noirceur. Passer un marché avec une Fatalité est toujours une mauvaise idée tant le prix à payer est élevé, mais Jacks est vraiment le pire. Or, il se trouve qu'il a besoin d'Evangeline alors il va accepter de l'aider ... à sa façon. Mais Evangeline ne sait pas dans quoi elle s'embarque.

    La confrontation entre Jacks et Evangeline, c'est un face à face entre deux mondes. Evangeline croit à l'amour véritable, mais surtout elle est foncièrement gentille. Elle veut aider les gens, elle veut que tout aille bien, que le monde soit rose et heureux. Bien qu'étant persuadée que Luc était envouté, elle va s'en vouloir pendant tout le roman d'avoir planifié de faire échouer son mariage avec Marisol. Mais elle veut tellement le bien et l'amour, qu'elle se place en permanence dans des situations ubuesques face à des êtres bien plus retors qu'elle. Quant à Jacks, il est le Prince de cœur, celui qui est voué pendant toute son éternité à chercher l'amour sans le trouver. Il n'a pas de cœur, son baiser est mortel. La légende dit qu'une seule femme pourrait résister à son baiser et qu'elle sera son âme sœur, sauf que dès qu'il pense avoir trouvé une femme qui pourrait être sa promise et qu'il l'embrasse, celle-ci meurt dans les minutes ou heures qui suivent. Un destin franchement désespérant et son caractère s'en ressent forcément. Les interactions entre ces deux-là sont fascinantes. Surtout qu'il ne faut pas imaginer que Jacks va tomber amoureux d'Evangeline ou inversement. Non, non ! Evangeline ne se remet pas de la perte de Luc puis elle va aimer un autre homme et le payer très cher. Mais Jacks est toujours dans le coin pour l'aider ... ou l'utiliser à ses propres fins. Rien n'est jamais clair dans l'esprit tortueux de ce Prince de coeur.

    J'ai adoré! De la première à la dernière ligne. Tout ! L'écriture, le monde, les personnages. C'est un régal. Un conte de fée pour adulte. Evangeline c'est le côté rose bonbon, le gentille jeune fille naïve et innocente qui essaie toujours de faire le bien, qui hésite parfois sur le chemin à suivre mais qui se dévoue pour aider les autres du mieux qu'elle peut, quitte à y laisser des plumes.  Jacks est juste l'opposé, tout en noirceur et manipulation. Il m'a beaucoup fait penser au Prince Cardan. Il est diabolique mais finit par être parfois touchant, mais "parfois" seulement parce qu'en général la minute d'après on comprend qu'il manipule Evangeline pour son propre intérêt ... Les autres personnages du roman sont un peu plus effacés mais pas inintéressants, loin de là. Le monde n'est pas très détaillé mais suffisamment pour que le récit s'y déroule à merveille.

    Je n'avais jamais lu de romans de Stephanie Garber (je sais qu'elle a publié Caraval qui se passe dans le même univers il me semble, mais je n'ai pas eu l'occasion de le lire). J'ai beaucoup aimé son univers et sa façon de construire ses personnages. Évidemment je lirai le tome 2, Et ils vécurent malheureux à jamais. Vais-je pouvoir attendre la sortie en poche ? Telle est la question ...
Surtout que le tome 3 Un baiser d'amour maudit sort le 27 juin en grand format. Rhaaa ça va être dur de tenir, mais je dois être forte !

    Bref, franchement si vous aimez le style conte de fée noir mais teinté de rose, si vous aimez être dépaysé et emporté dans une belle histoire, n'hésitez pas ! Avec un poche aussi beau et bon marché, plus aucune excuse !



2 commentaires:

Amaruel a dit…

Je viens de le finir !
(bon je l'ai sorti en me disant qu'il allait faire parti du GpP à venir :) )
C'est vrai que ce premier tome est franchement bien ficelé et j'ai pris plaisir à découvrir Evangeline et ses déboires. Juste le passage aux "dents longues" qui m'a semblé sorti de nulle part et que j'ai trouvé un peu à côté de l'ensemble du récit... Je vais clairement lire la suite rapidement (et j'ai la version ebook mais la version poche à l'air vraiment très belle, j'adore cette couverture !)

Phooka a dit…

Haaa je suis ravie que ça t'ai plu Amaruel !!
Et moi aussi j'aime beaucoup la couverture du poche qui fait un peu "historique". J'ai hâte de lire la suite!