lundi 20 juin 2022

LABYRINTHES de Franck Thilliez

 


Fleuve Éditions 
Collection Fleuve noir
384 pages
21,90 euros






L'avis express de Dup sur Labyrinthes de Franck Thilliez

Magistralement diabolique !


L'AVIS DE DUP



Oh. Mon. Dieu. Cet auteur est un génie, mais en même temps un fou furieux. Quel pari audacieux ! Je l'imagine très bien en pleine écriture de ce roman se frotter les mains en jubilant de savoir combien il va balader son lecteur. Combien il va ravir ses lecteurs assidus lorsque ceux-ci vont commencer à voir le lien entre Labyrinthes et d'autres de ses romans. Vous avez pratiquement toute la liste des Thilliez en fin de chronique, si j'étais vous, je réviserai... 😁

Je fais assurément partie de la deuxième catégorie, attendant chaque année "mon" Thilliez. Et chaque année, c'est le même rituel, je ne lis JAMAIS la 4ème de couv pour me garder la surprise, je fuis les avis qui fleurissent toujours très vite, je me préserve pour une totale surprise. Sharko, pas Sharko, je ne veux pas savoir.

Labyrinthes joue avec le thème de la mémoire défaillante, un thème cher à l'auteur. Peut-on vraiment se fier à notre mémoire ? Franck Thilliez jongle avec ses personnages, passant de l'un à l'autre, les plaçant où il le souhaite, comme un joueur d'échec, comme les parties en cours dans ce roman...

Dés le premier chapitre, qui fait office de prologue mais qui s'appelle chapitre 1 pour mieux brouiller les pistes, il nous annonce la couleur. "Vous devez savoir qu'il y a cinq protagonistes dans l'histoire que je vais partager avec vous. Toutes des femmes. La journaliste. La psychiatre. La kidnappée. La romancière." Et la cinquième ? " Elle n'apparaît que plus tard, elle est la clé de tout. [] Et, concentrez-vous, parce que cette histoire est un vrai labyrinthe où tout s'entremêle."

Les romans de Franck Thilliez où n'apparaissent pas Sharko, je les prends toujours comme un jeu. Mon carnet et mon crayon pour prendre des notes ne me quittent pas. Je gratte comme une malade, relevant des détails que je pense judicieux, notant les pages pour pouvoir y revenir si besoin. Et mon dieu, à chaque fois je me fais avoir. Certains détails sont cruciaux, d'autres au contraire absolument inutiles et m'auront embrouillés complètement... et à chaque fois, lorsque apparaît la solution, à la toute fin bien sûr, une furieuse envie de tout relire me prend !

La couverture de ce roman propose de jouer, de s'armer de son crayon et d'essayer de sortir. Il parait que c'est un vrai labyrinthe avec un seul chemin existant. Le récit de Franck Thilliez fait de même, mais avec le sentiment inverse. Plus on avance en le suivant, plus on a l'impression qu'il nous mène en bateau, qu'il nous guide à chaque nouveau chapitre sur une voie sans issue ! Du grand art. Magistral encore une fois !


Franck Thilliez sur Bookenstock :  fan moi ? 😁

Aucun commentaire: