jeudi 15 avril 2021

ALEGRÍA de Alex Mauri

 



Livr'S Éditions
202 pages
18 euros




L'avis express de Dup sur Alegría de Alex Mauri

Un livre à lire absolument, que vous soyez pour ou contre la corrida !


L'AVIS DE DUP




Lorsque nous faisons la connaissance de Bruno, il est invité chez ses ex-beaux-parents pour un repas dominical afin de fêter l'anniversaire de son fils, 8 ans. On découvre un homme aigri dont les pensées nauséabondes n'épargnent aucun membre de l'assemblée, sauf bien évidemment son fils Quentin, la prunelle de ses yeux. 

Ses remontrances internes les plus véhémentes sont néanmoins réservées à son ex-femme et on sent bien que la pilule du divorce n'est pas encore passée. Toujours dans sa tête, tout est prétexte à la dénigrer, la rabaisser... et bien sûr il passe en revue tous les motifs de leur mésentente. 

Le lecteur comprend très vite que Bruno est un looser, justement à l'inverse de sa femme. Il a perdu son boulot de cadre suite à un burn out dans lequel visiblement il se complaisait car son boulot ne le branchait pas plus que ça. Du coup sa situation précaire n'a pas aidé lors du divorce quant à la garde de l'enfant qu'il ne peut avoir qu'un weekend sur deux.

Le plus gros de leur désaccord vient de la corrida. Bruno, français d'origine espagnole, se targue d'être un aficionados, un vrai, un pur, à l'inverse de Karine qui a toujours détesté ça. Cette dernière le savait en l'épousant, mais était passée outre... jusqu'à ce que son mari décide d'y initier son fils !

Tout ce que je viens de vous dire constitue grosso modo la première moitié de ce court roman. Je dois même avouer avoir trouvé ça un peu longuet, voire ennuyeux, d'autant que le personnage principal n'avait pas franchement mon affection. Mais j'ai continué, après tout c'est Livr's, et ils sont spécialisé dans l'imaginaire et non la littérature blanche !

Et puis, on retrouve Bruno avec ses potes un weekend, aux arènes de Nîmes où va avoir lieu une corrida. Le soleil, la bière, ils sont chauds, impatients. Mais au moment où le spectacle doit débuter, se lèvent dans les gradins un collectif de manifestants contre les corridas. Ça s'invectivent, ça s'échauffent et ça en vient très vite aux mains. Une jeune gitane dans le lot des antis pique l'amour propre de Bruno, il la castagne, ça dérape... et je ne vous en dirai pas plus !

Le récit prend alors un virage à 180° et devient plus que passionnant. Je dirai même essentiel. Un livre que je regrette d'avoir lu en numérique car j'aurai vraiment aimé l'avoir dans ma bibliothèque pour le coller dans les mains des personnes qui seraient susceptibles de prôner la noblesse de ce "sport" !!! L'approche de l'auteur est juste géniale, et finalement, je comprends après coup le pourquoi de cette première partie. 

Alegría, qui veut dire Joie en espagnol, est le livre parfait pour décortiquer tous les tenants et les aboutissants de cette pratique, le vocabulaire est précis et adapté (merci google trad d'ailleurs, car en numérique le va et vient entre la page de lecture et le glossaire en fin d'ouvrage n'est pas aisé), et Alex Mauri nous le fait miroiter par les deux bouts de la lorgnette. Il n'y aura pas que le spectacle même de la corrida, on va découvrir également l'avant... la préparation, la mise en condition, beaucoup de choses que j'ignorais. Un court roman percuttant à mettre entre toutes les mains... d'adultes néanmoins, que l'on soit pour ou contre ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire