samedi 14 octobre 2017

L'IMAGINAIRE et [ LITTÉRALEMENT MOI ]



Les réponses de 


pour






Comment vous présenteriez-vous en quelques mots ?

Elodie (avec ie à la fin) 29 ans, sudiste, nounou, fan de friends, accro aux supers héros, collectionneuse de canards, dingue de séries TV, incapable de résister devant un livre qui me fait les yeux doux pour que je l'adopte. Littéralement moi quoi.

PS (NdT) : C'est notre Régina Falange à nous :)

L'adresse de votre blog (si vous en avez un)

Pas de blog mais on peut me retrouver sur FB: https://www.facebook.com/LitteralementMoi/
et instagram: https://www.instagram.com/litteralement.moi/


Quand et comment avez-vous découvert l'Imaginaire?

Avec Harry Potter. Je suis tombée sur Le prisonnier d'Askaban à la télé, je l'ai regardé comme ça, je suis tombée sous le charme des sorciers de Poudlard, le lendemain j'allais acheter le tome 1, en 2 mois j'ai lu la saga et depuis je ne m'arrête plus de lire.


Quel est/sont vos ou votre plus ancien(s) souvenirs d'Imaginaire ?

Je dirai avec le film Hook ou la revanche du capitaine crochet, petite je le regardais en boucle. "2ème étoile à droite et tout droit jusqu'au matin", c'est mon premier rêve d'imaginaire en tout cas.


Qu'est ce que l'Imaginaire apporte à votre vie de tous les jours?

L'évasion et la découverte.


Quels sont vos auteurs/livres préférés (5 maxi ;))

Pierre Bottero et les trilogies de Ewilan et d'Ellana 
<3 br="">Manon Fargetton, Olivier Gay et Gabriel Katz (tous les livres alors je vais pas tous les citer hein)
Gardiens des citées perdues de Shannon Messenger


Etes vous polyvalent dans l’Imaginaire ou plus attiré par certains sous-genres (sans idée péjorative) plus que d’autre ? En gros lisez-vous plutôt du fantastique ou de la fantasy ou de la SF. Pourquoi ? 

A la base je me tournais principalement vers le fantastique, une touche d'imaginaire dans notre monde, c'était facile de s'identifier au personnage sur qui tout un univers différent du sien tombe dessus, on apprend avec lui. Mais de plus en plus je me dirige vers la fantasy, je suis admirative des ces mondes totalement construits, que ce soit les pays, les traditions, les religions, les créatures en passant par des détails comme la langue, la monnaie, les unités de mesure, on voyage ailleurs et on a tout à découvrir.
Il m'arrive de lire des dystopies également, mais je ne suis encore jamais tournée vers la pure SF, j'attends LE roman qui me fera sauter le pas. (des suggestions?)


Si quelqu'un qui veut découvrir l'Imaginaire vous demande conseil. Avec quels romans/supports lui conseilleriez-vous de commencer?

Je pense que je lui dirai de se tourner dans un premier temps soit vers des romans jeunesse/YA ou vers des BD. Ça permet de découvrir le genre sans être trop envahi d'informations.


Comment choisissez-vous vos lectures ? 

De plus en plus en suivant mes auteurs préférés, je leur fais confiance pour m'embarquer dans leur imaginaire. En regardant les publications de certains maisons d'éditions que j'affectionne également. De moins en moins par hasard en librairie à l'heure où on a tellement de pubs et d'informations sur internet, je vais souvent acheter les livres avec une liste précise, même s'il m'arrive encore d'être intriguée par une couverture ou un titre et aller à sa découverte.


Une anecdote en rapport avec l'Imaginaire ?
Peut être pas une anecdote mais une habitude de lecture, en fantasy exclusivement, il faut dire que les auteurs ont une imagination sans borne pour inventer noms de lieux et noms de personnages, pour ma part je suis incapable de les prononcer, pourquoi en fantasy les voyelles n'existent presque pas hein?? heinn?? du coup quand je lis j'invente un mot qui ressemble pour me rappeler. A côté supercalifragilisticexpialidocious c'est de la gnognotte.




  1. Quel est ta couleur préférée ?




    1. ah ça c'est une drôle de copine :p Je n'ai pas de préférence, donc je vais te faire la réponse que me donnent les enfants que je garde "arc-en-ciel"
  2. Coucou,

    je vois que nous avons à peu près les même références (j'ai adoré Gardiens des cités perdus tout comme les livres de manon fargetton).

    Quelle est ta plus belle rencontre avec un auteur? Quel est l'univers duquel tu te sens le plus proche?




    1. Coucou Zaphrina,

      C'est très dur de choisir ma plus belle rencontre, j'ai rencontré beaucoup d'auteurs alors je choisirai peut être un de premiers: Bernard Werber parce qu'il est aussi loufoque que des romans, j'avais eu droit à un interrogatoire pour vérifier si j'avais lu le livre et parmis les lecteurs de la file il nous avait demandé comment on voyait la fin, ouf j'étais tombée juste :p C'était bien avant la blogosphère et FB et tout ça, j'étais encore très intimidée devant un auteur et il m'avait mise à l'aide très vite.
      Je garde des souvenirs grandioses de la plupart de mes rencontres aux imaginales, surtout parce qu'on a le temps de rester avec eux, il y a de réels échanges, on se recroise plusieurs fois sur le séjour, on passe, on repasse, le temps s'arrête là-bas dans cette bulle avec les auteurs. Puis j'aime beaucoup aussi retrouver certains auteurs d'années en années ou en salon comme Olivier Gay, Gabriel Katz, Manon Fargetton, Samantha Bailly, Jean-Luc Marcastel, Patrick McSpare (et j'en oubli surement), qui font que ce ne sont plus des rencontres mais des retrouvailles et c'est magique.

      L'univers duquel tu te sens le plus proche? humm Surement celui de Pierre Bottero, j'ai toujours cette impression qu'en une fraction de seconde, je pourrais faire le pas sur le côté et me retrouver là bas avec Ewilan, Ellana et les autres personnages, comme si j'y étais déjà parti en vacances (en vacances à la fin des sagas quand tout va mieux haha)
  3. Coucou Elodie, tu as un chouette compte Instagram j'aime beaucoup ce que tu fais :-) Quelles sont tes maisons d'édition préférées, celles dont tu suis les publications (presque) sans hésiter ?




    1. Coucou,
      Oh Merci, ça me fait plaisir ça :)
      La collection R et Lumen sont parmi mes préférées, bien-sur pas tout ne m’intéresse, mais en général pour peu que le résumé m'intrigue, je suis certaine de passer un bon moment de lecture après.
  4. Hello
    je vois que tu es nounou et donc la question qui me vient est de savoir par quels biais tu éveilles les bouts de choux que tu gardes à l'Imaginaire? Contes, films, jeux?
    Quelles sont leurs réactions?




    1. Hey :)

      L'imaginaire passe avant tout avec la création, les enfants me montrent tous les jours que TOUT est possible et c'est merveilleux. Dans le jeu, dans les histoires qu'ils inventent, il n'y a aucune barrières et c'est totalement libérateur. J'aime beaucoup passer par les dessins aussi, avec les plus grands le soir je faisais souvent ça, je prenais une feuille blanche et on inventait toute une petite histoire que je dessinais petit à petit (je suis totalement nulle en dessin mais les enfants sont très bons publics c'est dingue), je me suis vite rendue compte qu'en plus malgré le résultat brouillon, même plusieurs jours après ils se souviennent de tout (ce grabouilli là c'était une tornade magique). Pour eux de toute façon, un licorne, un cheval ailés, les animaux qui parlent, les fées, ce n'est pas irréel, c'est juste dans un autre monde, peut être que si on trouvait le bon arc-en-ciel on pourrait y aller aussi.
      J'aime beaucoup les moments lectures d'histoires, en même temps avec une lectrice, ils sont bien tombés, je ne me lasse pas et récément grâce à eux, j'ai découvert plein de contes des frères Grimm (version enfants du coup), ce sont toujours des instants qui invitent à laisser son imagination vagabonder, en général ils ne veulent jamais que je referme le livre.
      Je les laisse très peu regarder la télé quand je passe la journée chez eux, les rares pauses sont tournés vers les dessins animés et films disney, là encore je réalise que pour eux tout est naturel, ils vont plus se focaliser sur "pourquoi il est méchant cet ogre?" plus que sur le fait que les ogres existent, c'est marrant, je dois plus souvent expliquer le genre humain que l'imaginaire.
      En fait je crois que j'apprends autant des enfants que ce qu'ils apprennent de moi.

    2. Ta réponse me fait rêver, sourire et regretter de ne pas avoir sous la main des petits avec qui jouer, dessiner, raconter, inventer :p

      Les enfants nous ramènent à des questions essentielles parfois :) Et comme tu le dis, ils ont toujours beaucoup à nous apprendre.

      (j'ai hâte que ma petite nièce grandisse et de la voir pour qu'elle m'embarque dans son univers de gosse et comme je suis une grande enfant, je pense que je m'amuserai autant qu'elle :p )
      1. Bonjour :)
        Chouette découverte de Harry Potter ; moi aussi c'est un peu par hasard que je m'y suis mise. Mon petit frère a ramené le tome 2 de la bibliothèque (et l'adaptation du premier volet venait tout juste de sortir). Bingo !
        Pour te conseiller un roman de SF, il faudrait nous en dire plus. Comme les autres "(sous) genres" c'est très vaste.
        Tiens, je n'y ai pas pensé, mais c'est vrai qu'il y a certains auteurs que je suis dans toutes les aventures. Rassures-toi, moi j'invente toujours la prononciation des noms et parfois je les modifie aussi :P (sans le faire exprès)
        1. Dans ma lecture d'hier soir, c'est carrément le personnage qui a dit "le nom de cette ville est imprononçable" ah alors si même eux n'y arrivent pas :p

14 commentaires:

  1. Réponses
    1. ah ça c'est une drôle de copine :p Je n'ai pas de préférence, donc je vais te faire la réponse que me donnent les enfants que je garde "arc-en-ciel"

      Supprimer
  2. Coucou,

    je vois que nous avons à peu près les même références (j'ai adoré Gardiens des cités perdus tout comme les livres de manon fargetton).

    Quelle est ta plus belle rencontre avec un auteur? Quel est l'univers duquel tu te sens le plus proche?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Zaphrina,

      C'est très dur de choisir ma plus belle rencontre, j'ai rencontré beaucoup d'auteurs alors je choisirai peut être un de premiers: Bernard Werber parce qu'il est aussi loufoque que des romans, j'avais eu droit à un interrogatoire pour vérifier si j'avais lu le livre et parmis les lecteurs de la file il nous avait demandé comment on voyait la fin, ouf j'étais tombée juste :p C'était bien avant la blogosphère et FB et tout ça, j'étais encore très intimidée devant un auteur et il m'avait mise à l'aide très vite.
      Je garde des souvenirs grandioses de la plupart de mes rencontres aux imaginales, surtout parce qu'on a le temps de rester avec eux, il y a de réels échanges, on se recroise plusieurs fois sur le séjour, on passe, on repasse, le temps s'arrête là-bas dans cette bulle avec les auteurs. Puis j'aime beaucoup aussi retrouver certains auteurs d'années en années ou en salon comme Olivier Gay, Gabriel Katz, Manon Fargetton, Samantha Bailly, Jean-Luc Marcastel, Patrick McSpare (et j'en oubli surement), qui font que ce ne sont plus des rencontres mais des retrouvailles et c'est magique.

      L'univers duquel tu te sens le plus proche? humm Surement celui de Pierre Bottero, j'ai toujours cette impression qu'en une fraction de seconde, je pourrais faire le pas sur le côté et me retrouver là bas avec Ewilan, Ellana et les autres personnages, comme si j'y étais déjà parti en vacances (en vacances à la fin des sagas quand tout va mieux haha)

      Supprimer
  3. Coucou Elodie, tu as un chouette compte Instagram j'aime beaucoup ce que tu fais :-) Quelles sont tes maisons d'édition préférées, celles dont tu suis les publications (presque) sans hésiter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Oh Merci, ça me fait plaisir ça :)
      La collection R et Lumen sont parmi mes préférées, bien-sur pas tout ne m’intéresse, mais en général pour peu que le résumé m'intrigue, je suis certaine de passer un bon moment de lecture après.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Hello
    je vois que tu es nounou et donc la question qui me vient est de savoir par quels biais tu éveilles les bouts de choux que tu gardes à l'Imaginaire? Contes, films, jeux?
    Quelles sont leurs réactions?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey :)

      L'imaginaire passe avant tout avec la création, les enfants me montrent tous les jours que TOUT est possible et c'est merveilleux. Dans le jeu, dans les histoires qu'ils inventent, il n'y a aucune barrières et c'est totalement libérateur. J'aime beaucoup passer par les dessins aussi, avec les plus grands le soir je faisais souvent ça, je prenais une feuille blanche et on inventait toute une petite histoire que je dessinais petit à petit (je suis totalement nulle en dessin mais les enfants sont très bons publics c'est dingue), je me suis vite rendue compte qu'en plus malgré le résultat brouillon, même plusieurs jours après ils se souviennent de tout (ce grabouilli là c'était une tornade magique). Pour eux de toute façon, un licorne, un cheval ailés, les animaux qui parlent, les fées, ce n'est pas irréel, c'est juste dans un autre monde, peut être que si on trouvait le bon arc-en-ciel on pourrait y aller aussi.
      J'aime beaucoup les moments lectures d'histoires, en même temps avec une lectrice, ils sont bien tombés, je ne me lasse pas et récément grâce à eux, j'ai découvert plein de contes des frères Grimm (version enfants du coup), ce sont toujours des instants qui invitent à laisser son imagination vagabonder, en général ils ne veulent jamais que je referme le livre.
      Je les laisse très peu regarder la télé quand je passe la journée chez eux, les rares pauses sont tournés vers les dessins animés et films disney, là encore je réalise que pour eux tout est naturel, ils vont plus se focaliser sur "pourquoi il est méchant cet ogre?" plus que sur le fait que les ogres existent, c'est marrant, je dois plus souvent expliquer le genre humain que l'imaginaire.
      En fait je crois que l'apprend autant des enfants que ce qu'ils apprennent de moi.

      Supprimer
    2. Ta réponse me fait rêver, sourire et regretter de ne pas avoir sous la main des petits avec qui jouer, dessiner, raconter, inventer :p

      Les enfants nous ramènent à des questions essentielles parfois :) Et comme tu le dis, ils ont toujours beaucoup à nous apprendre.

      (j'ai hâte que ma petite nièce grandisse et de la voir pour qu'elle m'embarque dans son univers de gosse et comme je suis une grande enfant, je pense que je m'amuserai autant qu'elle :p )

      Supprimer
  6. Bonjour :)
    Chouette découverte de Harry Potter ; moi aussi c'est un peu par hasard que je m'y suis mise. Mon petit frère a ramené le tome 2 de la bibliothèque (et l'adaptation du premier volet venait tout juste de sortir). Bingo !
    Pour te conseiller un roman de SF, il faudrait nous en dire plus. Comme les autres "(sous) genres" c'est très vaste.
    Tiens, je n'y ai pas pensé, mais c'est vrai qu'il y a certains auteurs que je suis dans toutes les aventures. Rassures-toi, moi j'invente toujours la prononciation des noms et parfois je les modifie aussi :P (sans le faire exprès)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ma lecture d'hier soir, c'est carrément le personnage qui a dit "le nom de cette ville est imprononçable" ah alors si même eux n'y arrivent pas :p

      Supprimer
  7. C'est super de lire tant après avoir vu un film ! Je me rends compte que Harry Potter est quand même fédérateur et pas seulement auprès des jeunes générations ;)

    RépondreSupprimer
  8. mais oui Hook ! J'avais complétement oublié, j'adorais ce film, piuu plus aucun souvenir maintenant. sympa l'anecdote XD
    question : envisages-tu de faire un blog un jour où comptes-tu rester uniquement sur instagram ?

    RépondreSupprimer